Nawrooz plus haut sur l’échelle

Photo Sud-Ouest/Romuald Augé

Il avait fait le choix de tenter sa chance loin de ses amis et de l’île-de-France. Nawrooz Shojaie, que les Voisins Solidaires connaissent bien depuis qu’il fut hébergé pendant deux ans au centre des Mortemets à Versailles, a gagné son pari. Parti en mars 2019 suivre une formation de couvreur en Charente-Maritime, le jeune réfugié a obtenu son diplôme, sortant même major de sa promotion. Soutenu par les Compagnons du devoir et l’association Habitat et Humanisme, celui qui a quitté l’Afghanistan en 2015 a très vite gagné la confiance d’une entreprise de l’Île de Ré spécialisée dans les chantiers de couverture et de charpente. Après avoir pris Nawrooz en apprentissage et en CDD, ses dirigeants se félicitent aujourd’hui de sa spécialité en zinguerie et lui promettent une embauche définitive. Un modèle de coopération entre les mondes professionnel et associatif, rendu possible par le courage et la détermination de Nawrooz Shojaie, Cela n’a pas échappé au quotidien Sud-Ouest, qui consacre deux pages à son histoire. 

Photo olivier-tradition.fr

VSV – Adhésion 2021

Tout au long de l’année 2020, les Voisins Solidaires de Versailles ont gardé le cap des missions qu’ils se sont fixées : accueillir et aider les réfugiés et demandeurs d’asile dans leur quotidien. Dans le contexte sanitaire particulier qui est désormais de rigueur, notre association a poursuivi ces engagements au travers de la plupart des activités qu’elle mène depuis plus de quatre ans – atelier vélo, cours de français, sorties culturelles, distributions alimentaires, accompagnement administratif, hébergement d’urgence ou encore football.

Cette année 2020 s’est achevée par un véritable élan de générosité en réponse à nos deux appels aux dons. L’un a grandement contribué au financement de nuitées hôtelières pour l’hébergement d’urgence. L’autre a permis de subvenir très rapidement aux besoins en vêtements et chaussures des demandeurs d’asile et réfugiés arrivés à ce moment-là au Centre d’hébergement d’urgence des Mortemets.

Vous êtes nombreux à adhérer à notre association et à nous soutenir, nous vous en remercions infiniment

En 2021, nous continuerons d’agir pour les femmes et les hommes, migrants, réfugiés ou sans domicile, celles et ceux que nous pensons avoir besoin de notre aide et être en capacité d’aider.

Pour soutenir nos actions, vous pouvez suivre ces liens pour :

Vous pouvez également adresser un chèque à l’ordre des Voisins Solidaires de Versailles en indiquant votre adresse, votre mail et la nature de votre participation (don et/ou adhésion) et pour les dons, sa destination (VSV général ou un pôle/atelier en particulier : français, football, hébergement d’urgence, sorties culturelle, vélo) à l’adresse suivante :

Les Voisins Solidaires de Versailles
Maison des associations
2 bis place de Touraine
78000 Versailles

VSV – Adhésion 2021

L’appel aux dons a été entendu

Une bonne partie d’entre eux, au moins, seront habillés pour l’hiver. Délogés des camps de Saint-Denis, une centaine de migrants avaient été accueillis dans l’urgence courant novembre, aux Mortemets. Le nouvel opérateur du centre d’hébergement d’urgence, Caritas/le Secours Catholique, avait alors pointé leur grande précarité, notamment au niveau des vêtements. Les Voisins Solidaires de Versailles (VSV) ont aussitôt lancé un appel aux dons d’habits pour ces jeunes hommes dont la plupart allaient subir pour la première fois les rigueurs de l’hiver européen. VSV s’était alors adressé à ses adhérents et sympathisants, et avait posté l’information sur ses pages Facebook et son site internet.

Une vingtaine de villes ont réagi
La réaction publique fut instantanée : très vite des personnes que nous ne connaissions pas se sont déplacées pour déposer leur tri au point de rencontre proposé par VSV dans le quartier Richard-Mique. En provenance de Versailles, bien sûr, de toutes les localités périphériques, mais aussi de villes plus éloignées, comme Toussus-le-Noble, Coignières, les Clayes-sous-Bois, Rueil-Malmaison, Voisins-le-Bretonneux, Magny-les-Hameaux, Les Loges-en-Josas, Gif-sur-Yvette, Bièvres, La Celle-Saint-Cloud. Près de 75 personnes sensibles au sort des réfugiés et réactives pour un total de 145 sacs, cartons et valises contenant tennis, chaussures, pantalons, chemises, pulls et manteaux, mais aussi écharpes, gants et bonnets. 

Les réseaux sociaux en alerte
Un élan de générosité qui a sans doute dépassé nos attentes et a été largement amplifié par la réactivité des réseaux sociaux où le message initial a été efficacement relayé sur de nombreux sites et pages Facebook. Citons la Maison des associations de Versailles, Mon Versailles, le Centre Huit, Ecorelais de Marnes-la-Coquette, Citoyens de Saint-Cyr-L’École, Tu sais que tu viens de La Celle-Saint-Cloud quand…, Domaine de Beauregard à La Celle-Saint-Cloud, Notre point commun le Chesnay-Rocquencourt, Versailles pour tous, Rueil-Malmaison – Sans censure, Groupe de soutien hôpitaux Poincaré/A.-Paré/A.-Mignot/Foch, l’agence Terralto, Au Cœur de Rueil-Malmaison, Rueil-Malmaison entre nous, Groupe de Rueil-Malmaison, Agir ensemble pour plus de solidarité, Tu sais que tu viens du Chesnay quand.., Versailles entraide, Troc ou donne Versailles/Viroflay/ Le Chesnay, les Petites Versaillaises, Buc ma ville, Buc a la parole, Le Lien Yvelines, Soroptimist Versailles… 

Les dons sont encore possibles, mais uniquement en taille S ou M, toujours pour des vêtements d’hiver pour les hommes. Contact :

Les Voisins Solidaires de Versailles remercient tous ceux qui les ont soutenus et souhaitent une bonne année, pleine d’initiatives et d’actions fortes, à toutes et tous.