Soutien aux personnes exilées à Calais

Face aux conditions de vie indignes des personnes exilées à Calais, Philippe, Anaïs et Ludovic ont entamé une grève de la faim depuis le lundi 11 octobre 2021 à l’église Saint-Pierre de Calais.

Une manifestation est organisée ce samedi 13 novembre 2021 à 14h00 à Calais – Église Saint-Pierre sur le thème : STOP AUX TRAITEMENTS INHUMAINS ET DÉGRADANTS

Face à l’absence de réponses cohérentes et adaptées à la situation actuelle des personnes exilées, les grévistes de la faim soutenus par les citoyens et associations humanitaires continuent à se mobiliser et vous proposent une manifestation pacifique pour porter les revendications suivantes :

– Suspension des expulsions et arrêt des démantèlements de campements pendant la trêve hivernale

– Durant cette même période, arrêt sans condition de toute confiscation des tentes et effets personnels des personnes exilées

– Ouverture d’un dialogue citoyen raisonné entre autorités publiques et associations non mandatées par l’État, sur l’ouverture et la localisation de points de distribution de tous biens nécessaires au maintien de la santé des personnes exilées

Retrouvez d’autres informations sur le site de la Cimade : https://www.lacimade.org/presse/grevistes-faim-calais/

Comme les Voisins Solidaires de Versailles, exprimez votre solidarité avec les grévistes et les personnes exilées en signant cette pétition «Grève de la faim à Calais : arrêt de la maltraitance des personnes exilées» :  https://www.change.org/faimauxfrontières
adressée à Emmanuel Macron pour réclamer l’arrêt immédiat de la maltraitance des personnes exilées à Calais et en France. 
Nous sommes déjà plus de 50 000 personnes à l’avoir signée! N’hésitez pas à la relayer sur les réseaux sociaux et auprès de vos proches.

De l’Afghanistan à Versailles, des parcours exceptionnels

Le 20 juin 2021 s’est déroulée, comme chaque année, la Journée mondiale du réfugié, une journée instituée par les Nations unies en 2001, destinée à mettre à l’honneur la force et le courage des personnes contraintes de fuir leur pays d’origine pour échapper aux conflits ou aux persécutions.
L’occasion de susciter l’empathie et la compréhension à l’égard de la situation difficile que connaissent les réfugiés et de souligner leur capacité à résister aux épreuves et à reconstruire leur vie.
L’occasion de mettre en avant de jolis parcours comme ceux d’Umarzaïb et d’Ayamuddin que Les Voisins solidaires de Versailles connaissent depuis bien longtemps.

Source : Toutes les nouvelles, 16/06/2021, https://www.facebook.com/touteslesnouvellesdeversailles/


VSV en mai 2021

Image ACAT

Entre l’accueil en urgence de réfugiés, un prix honorifique et l’aide alimentaire aux plus démunis, découvrez l’actualité récente des Voisins Solidaires de Versailles.

Le pôle Hébergement d’urgence a ces dernières semaines poursuivi sa mission d’accueil et sa recherche de solutions alternatives au déficit de logements solidaires en prenant en charge l’arrivée de deux familles. L’une, somalienne, se compose de cinq enfants et de leurs parents, et a passé quatre nuits dans les rues versaillaises avant de rencontrer VSV. L’autre, afghane, comprenant trois enfants, la mère et le père, vient tout juste d’arriver en France. Le réseau accueillant mis en place par le pôle HU étant en sommeil depuis la crise sanitaire, ce sont principalement des nuitées d’hôtel qui sont offertes, en attendant la prise en charge par le 115.

Sur une proposition de Ramim Medjoudj, vice-président de l’Association sportive de Versailles Jussieu (bien connue de notre équipe du Phénix), VSV a mis en contact l’association de Trappes Ihsan Charity, qui organise des récoltes alimentaires dans les grandes surfaces, avec la Croix-Rouge de la même ville. Le but de ce relais : aider les réfugiés en difficulté. Opération réussie : une trentaine d’entre eux, dont beaucoup étaient auparavant logés aux Mortemets de Versailles avant le déménagement de la Croix-Rouge à Trappes, sont désormais concernés par ces distributions.

L’appel aux dons de vêtements lancé par VSV l’hiver dernier continue à générer des élan de solidarité. Une habitante de Viroflay est récemment venue nous apporter cinq sacs d’habits, portant le total à 182 sacs, cartons ou valises. Elle était la 82e personne à se déplacer pour déposer sa collecte.

Après avoir permis à sept réfugiés de travailler en août 2020 au ramassage des pommes de terre dans la région de Chartres, le pôle HU/emploi a poursuivi son travail de longue haleine pendant l’hiver, malgré les difficultés liées à la crise sanitaire. A partir de fin janvier dernier, il a fait l’avance de la location d’un appartement, toujours sur Chartres, pour de jeunes hommes en attente d’embauche. Cette location a permis cinq emplois depuis mars, pour des travaux étendus au domaine du miscanthus, culture promise à un bel avenir. Les activités se sont depuis étendues au désherbage et l’enlèvement de pierres. Durant cette période, un des réfugiés a été retenu par Humando, filiale du groupe Adecco, dans le cadre de la RSE (Responsabilité sociale des entreprises). Il bénéficiera d’un suivi par une assistante sociale de Humando, d’une formation rémunérée, d’un emploi en CDI à l’issue, et d’un logement (déjà obtenu) sur Chartres. Une belle opportunité qui va grandement faciliter son intégration.

Membre du pôle hébergement d’urgence, Philippe Domergue a été récompensé par la mairie de Versailles avec le prix 2020 du Lys du bénévolat de terrain. Intitulé Philippe Domergue acteur public et solidaire, un article pleine page dans le magazine de Versailles raconte son parcours, de l’ingénierie SNCF jusqu’à VSV, via les associations Essor, Versailles Afrique, Aide Matérielle aux personnes en Difficulté dans les Yvelines (AMDY) ou Versailles Solidarités Internationales. Encore bravo Philippe. C’est (au moins) la 5e fois que VSV est citée dans le magazine municipal en un peu plus d’un an. Article lisible ici, en page 49.

AMDY, photo Le Parisien

Le prochain Forum des associations de Versailles se déroulera le samedi 4 septembre 2021, toujours en plein air, avenue de Paris. Une nouveauté : le quartier “solidarité” ne sera plus situé en bout de parcours mais sera placé à l’entrée du Forum. Une belle opportunité pour de nouvelles rencontres.

L’ONG l’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) va bientôt publier son rapport (édité en moyenne tous les 4 ans) sur la torture dans le monde. Il comprendra une recension des structures de soins psy spécifiquement dédiés aux migrants (hors établissements hospitaliers) en France. VSV la communiquera dès sa publication.

Humains, le magazine de l’ACAT

Nawrooz plus haut sur l’échelle

Photo Sud-Ouest/Romuald Augé

Il avait fait le choix de tenter sa chance loin de ses amis et de l’île-de-France. Nawrooz Shojaie, que les Voisins Solidaires connaissent bien depuis qu’il fut hébergé pendant deux ans au centre des Mortemets à Versailles, a gagné son pari. Parti en mars 2019 suivre une formation de couvreur en Charente-Maritime, le jeune réfugié a obtenu son diplôme, sortant même major de sa promotion. Soutenu par les Compagnons du devoir et l’association Habitat et Humanisme, celui qui a quitté l’Afghanistan en 2015 a très vite gagné la confiance d’une entreprise de l’Île de Ré spécialisée dans les chantiers de couverture et de charpente. Après avoir pris Nawrooz en apprentissage et en CDD, ses dirigeants se félicitent aujourd’hui de sa spécialité en zinguerie et lui promettent une embauche définitive. Un modèle de coopération entre les mondes professionnel et associatif, rendu possible par le courage et la détermination de Nawrooz Shojaie, Cela n’a pas échappé au quotidien Sud-Ouest, qui consacre deux pages à son histoire. 

Photo olivier-tradition.fr

VSV – Adhésion 2021

Tout au long de l’année 2020, les Voisins Solidaires de Versailles ont gardé le cap des missions qu’ils se sont fixées : accueillir et aider les réfugiés et demandeurs d’asile dans leur quotidien. Dans le contexte sanitaire particulier qui est désormais de rigueur, notre association a poursuivi ces engagements au travers de la plupart des activités qu’elle mène depuis plus de quatre ans – atelier vélo, cours de français, sorties culturelles, distributions alimentaires, accompagnement administratif, hébergement d’urgence ou encore football.

Cette année 2020 s’est achevée par un véritable élan de générosité en réponse à nos deux appels aux dons. L’un a grandement contribué au financement de nuitées hôtelières pour l’hébergement d’urgence. L’autre a permis de subvenir très rapidement aux besoins en vêtements et chaussures des demandeurs d’asile et réfugiés arrivés à ce moment-là au Centre d’hébergement d’urgence des Mortemets.

Vous êtes nombreux à adhérer à notre association et à nous soutenir, nous vous en remercions infiniment

En 2021, nous continuerons d’agir pour les femmes et les hommes, migrants, réfugiés ou sans domicile, celles et ceux que nous pensons avoir besoin de notre aide et être en capacité d’aider.

Pour soutenir nos actions, vous pouvez suivre ces liens pour :

Vous pouvez également adresser un chèque à l’ordre des Voisins Solidaires de Versailles en indiquant votre adresse, votre mail et la nature de votre participation (don et/ou adhésion) et pour les dons, sa destination (VSV général ou un pôle/atelier en particulier : français, football, hébergement d’urgence, sorties culturelle, vélo) à l’adresse suivante :

Les Voisins Solidaires de Versailles
Maison des associations
2 bis place de Touraine
78000 Versailles

VSV – Adhésion 2021

L’appel aux dons a été entendu

Une bonne partie d’entre eux, au moins, seront habillés pour l’hiver. Délogés des camps de Saint-Denis, une centaine de migrants avaient été accueillis dans l’urgence courant novembre, aux Mortemets. Le nouvel opérateur du centre d’hébergement d’urgence, Caritas/le Secours Catholique, avait alors pointé leur grande précarité, notamment au niveau des vêtements. Les Voisins Solidaires de Versailles (VSV) ont aussitôt lancé un appel aux dons d’habits pour ces jeunes hommes dont la plupart allaient subir pour la première fois les rigueurs de l’hiver européen. VSV s’était alors adressé à ses adhérents et sympathisants, et avait posté l’information sur ses pages Facebook et son site internet.

Une vingtaine de villes ont réagi
La réaction publique fut instantanée : très vite des personnes que nous ne connaissions pas se sont déplacées pour déposer leur tri au point de rencontre proposé par VSV dans le quartier Richard-Mique. En provenance de Versailles, bien sûr, de toutes les localités périphériques, mais aussi de villes plus éloignées, comme Toussus-le-Noble, Coignières, les Clayes-sous-Bois, Rueil-Malmaison, Voisins-le-Bretonneux, Magny-les-Hameaux, Les Loges-en-Josas, Gif-sur-Yvette, Bièvres, La Celle-Saint-Cloud. Près de 75 personnes sensibles au sort des réfugiés et réactives pour un total de 145 sacs, cartons et valises contenant tennis, chaussures, pantalons, chemises, pulls et manteaux, mais aussi écharpes, gants et bonnets. 

Les réseaux sociaux en alerte
Un élan de générosité qui a sans doute dépassé nos attentes et a été largement amplifié par la réactivité des réseaux sociaux où le message initial a été efficacement relayé sur de nombreux sites et pages Facebook. Citons la Maison des associations de Versailles, Mon Versailles, le Centre Huit, Ecorelais de Marnes-la-Coquette, Citoyens de Saint-Cyr-L’École, Tu sais que tu viens de La Celle-Saint-Cloud quand…, Domaine de Beauregard à La Celle-Saint-Cloud, Notre point commun le Chesnay-Rocquencourt, Versailles pour tous, Rueil-Malmaison – Sans censure, Groupe de soutien hôpitaux Poincaré/A.-Paré/A.-Mignot/Foch, l’agence Terralto, Au Cœur de Rueil-Malmaison, Rueil-Malmaison entre nous, Groupe de Rueil-Malmaison, Agir ensemble pour plus de solidarité, Tu sais que tu viens du Chesnay quand.., Versailles entraide, Troc ou donne Versailles/Viroflay/ Le Chesnay, les Petites Versaillaises, Buc ma ville, Buc a la parole, Le Lien Yvelines, Soroptimist Versailles… 

Les dons sont encore possibles, mais uniquement en taille S ou M, toujours pour des vêtements d’hiver pour les hommes. Contact :

Les Voisins Solidaires de Versailles remercient tous ceux qui les ont soutenus et souhaitent une bonne année, pleine d’initiatives et d’actions fortes, à toutes et tous.

L’hiver en manches longues

Depuis une dizaine de jours, le centre des Mortemets de Versailles accueille en urgence 120 jeunes hommes en provenance des camps violemment démantelés de Saint-Denis ce 17 novembre 2020 . Dorénavant géré par la fondation Caritas (Secours catholique), en succession de la Croix-Rouge, le CHU situé allée des Matelots manque cruellement de vêtements pour des nouveaux occupants arrivés en grand dénuement. L’hiver approchant les Voisins Solidaires de Versailles font appel à vous pour leur venir en aide. Chaussures, chaussettes, pantalons, chemises, t-shirts manches longues, pulls, manteaux, gants, écharpes ou bonnets seraient d’un grand secours. Les tailles à pourvoir sont dans la grande majorité M et L.

Si vous souhaitez contribuer, merci de nous contacter dans un premier temps par mail sur .

N’hésitez pas à solliciter vos connaissances et vos réseaux.

Par avance merci pour eux !

Vous pouvez aussi adhérer ou faire un don aux Voisins Solidaires de Versailles utilisant le lien suivant, vers la plateforme Helloasso :

https://www.helloasso.com/associations/les-voisins-solidaires-de-versailles/formulaires/1

Aidez-nous à loger femmes et enfants à la rue

Dès le printemps 2020, nous les Voisins Solidaires de Versailles (par le biais du pôle Hébergement d’Urgence) avions fait un appel à dons au printemps dernier pour loger en hôtel les personnes à la rue que nous hébergions jusqu’alors dans des familles volontaires, le temps que le 115 les prenne en charge. Vous avez été généreux et grâce à vous, nous avons pu financer les hôtels le temps que le 115 prenne le relais.

Depuis mi octobre et surtout début novembre, la situation est à nouveau très difficile : nous sommes confrontés à de nombreuses demandes de femmes, souvent avec enfants que le 115 ne parvient pas à prendre en charge pour le moment. La situation sanitaire ne nous permet toujours pas d’héberger ces familles dans nos familles hébergeantes. Nous les hébergeons donc de nouveau à l’hôtel, d’autant que l’hiver arrive.

Nous espérions que les décisions gouvernementales du 3 novembre 2020 aboutissent à leur mise à l’abri rapidement par l’état, mais nos contacts récents avec la préfecture nous rendent pessimistes quant à leur prise en charge à court terme.

Notre trésorerie s’épuise à grande vitesse. Dans moins de 2 semaines, en l’état, nous ne pourrons plus payer les hôtels. Nous ne voulons pas remettre ces familles à la rue à l’approche de l’hiver. Nous avons besoin de votre aide financière. À ce jour, nous hébergeons 2 familles, chacune avec 1 enfant. Nous hébergeons aussi 2 femmes seules dans une même chambre, et 2 ou 4 hommes seulement le weekend dans des chambres de 2.

Nous comptons à nouveau sur vous. Vous trouverez ci-dessous 2 possibilités pour faire un don. Nous sollicitons tous nos réseaux car la situation est critique, aussi pardonnez-nous si vous recevez cet appel plusieurs fois.

Un grand merci.

L’équipe de VSV Hébergement d’urgence : Martine, Maguy, Catherine, Philippe, Bruno et Jacques-Yves

Pour faire un don

1) Par chèque

Envoyer un courrier à Jacques-Yves Becquart au 21 avenue des Puits 78170 LA CELLE St CLOUD. avec

  • votre chèque établi à l’ordre de VSV (Voisins Solidaires de Versailles)
  • votre adresse mail pour nous permettre de vous envoyer un reçu fiscal.

2) En ligne

Vous pouvez aussi donner en ligne en utilisant le lien suivant, vers la plateforme Helloasso qui permet les dons directement en ligne par carte bancaire (le reçu fiscal est généré automatiquement) :

https://www.helloasso.com/associations/les-voisins-solidaires-de-versailles/formulaires/1

Ils ont marché tous droits devant

À pied de Rennes à Versailles, en passant par Fougère, Alençon ou Dreux. Nul n’aura besoin de comptabiliser les kilomètres effectués par les sans-papiers et les migrants de la Marche des solidarités pour mesurer leur courage. Les Voisins Solidaires de Versailles (VSV) qui les ont accueillis mercredi 14 octobres sur leurs parcours vers Paris peuvent témoigner de leur détermination à faire valoir leurs droits (régularisations, fermeture des centres administratifs de rétention, conditions d’accueil améliorées…).

Après les manifestations parisiennes du 30 mai et du 20 juin dernier – non autorisées par les autorités – l’acte III de cette mobilisation sans précédent s’est déployé à travers toute la France, avec des départs pédestres de Marseille, Strasbourg, Le Havre, Lille… En partenariat avec le réseau AMY (https://reseau-amy.org/) les bénévoles de VSV ont invité la “marche ouest” pour un déjeuner à l’air libre, qui s’est tenu aux Mortemets, à proximité du centre HUDA géré par la Croix-Rouge. Plus de 80 personnes au total ont partagé soupes, marmites, tartes et viennoiseries dans le respect des consignes sanitaires (masques et distances). L’occasion aussi de laisser ces voyageurs inédits raconter leur périple et s’étonner de “toutes ces associations et personnes qui nous ont aidés depuis notre départ”. Le groupe avait au préalable manifesté devant la préfecture avant de rejoindre l’allée des Mortemets escorté par la police, sans tension particulière malgré le ralentissement de la circulation en ville et aux abords du Château.

Un moment fort pour toutes et tous, mais trop court, car les sans-papiers bretons reprenaient aussitôt la route pour près de douze kilomètres avec un rassemblement prévu à 18 h devant le sinistre centre de rétention de Plaisir, avant de passer la nuit à Coignières. Ils étaient bien évidemment présents samedi 17 place de la République – comme VSV – pour la marche finale et la convergence de tous, – autorisées celles-ci – qui a rassemblé plusieurs (dizaines de ?) milliers de personnes. Prévue jusqu’à l’Elysée mais sans réel espoir d’y arriver, la très pacifique manifestation a été stoppée sèchement par les forces de l’ordre place Estienne d’Orves, dans le 9ème arrondissement. Mais où les sans-papiers s’arrêteront-ils vraiment ?

https://www.facebook.com/marchesolidarites/

Collecte Nationale de la Banque Alimentaire avec AMD Yvelines du 27 au 30 novembre 2020

L’association AMD Yvelines est le plus gros distributeur d’aide alimentaire de Versailles et sa région. Elle n’a jamais arrêté ses activités depuis le début de la crise. Bien au contraire, le nombre de ses bénéficiaires a doublé durant le 1er confinement compte tenu des besoins et de la fermeture de la plupart des autres associations. Elle a maintenu ses distributions en août pour les plus démunis. Malgré une collecte faite durant le premier confinement à Auchan Plaisir le 30 mai 2020 et une collecte chez l’habitant, puis une seconde collecte chez l’habitant encore en cours, nos stocks sont au plus bas au point que pour la première fois depuis 27 ans que nous existons , nous avons dû négocier des achats de plusieurs denrées.

Aujourd’hui, l’association des Maires de France prévoit une augmentation des besoins d’au moins 20%. Par ailleurs, l’Etat a décidé de faire reposer l’aide alimentaire sur les associations contrairement au premier confinement où il avait distribué des chèques services aux personnes précaires confinés dans les structures et les hôtels.

Dans l’instruction du 3 novembre 2020 signée de quatre ministres, le gouvernement attire l’attention des préfets sur la nécessité de réussir cette collecte et ceux-ci doivent la faciliter notamment en évitant que des conditions déraisonnables soient imposées au nom du Covid par les gérants de magasins et centres commerciaux. L’expérience de la Collecte de mai a montré qu’on pouvait parfaitement collecter tout en respectant l’ensemble des mesures anti-covid.

Voici les créneaux de participation que nous planifions et dans lesquels vous pouvez vous inscrire :

Auchan Plaisir : sous la responsabilité de Philippe Domergue et avec le partenariat de Axa Atout cœur (groupe de salariés du groupe AXA)

  • Vendredi 27 de 8:20 à 21:30
  • Samedi 28 de 8:20 à 21:30

Auchan Vélizy : sous la responsabilité de Dominique Debesse Présidente de AMD Yvelines :

  • Vendredi 27 de 16:00 à 21:30
  • Samedi 28 de 7:20 à 21:30
  • Dimanche 29 de 8:50 à 12:30

Le lundi 30, toute la journée, nous aurons besoin de monde pour nous aider à trier et ranger la collecte au local de Satory, dites-nous si vous êtes disponibles. Peut être également le mardi matin 1er décembre . Si la collecte marche bien, ce que nous souhaitons, ce peut être une quinzaine de tonnes qu’il nous faudra ranger !

Contacts :

Dominique Debesse Présidente de AMD Yvelines
06 60 56 30 64 –

Philippe Domergue secrétaire général de AMD Yvelines
06 17 15 07 81 –