VSV ne lâchera rien ni personne

@Pixabay

Les Voisins Solidaires de Versailles ont vécu une année 2023 pied au plancher… Toujours plus de sorties culturelles, de personnes hébergées en urgence, toujours autant de joueurs entraînés et des cours de français qui maintiennent coûte que coûte leur mission éducative. Année après année, nos pôles démontrent et renforcent la pertinence de leur action en visant une plus grande efficacité. Nous avons par exemple augmenté le nombre de nos familles hébergeantes et étoffé notre réseau d’associations et d’organismes partenaires afin d’améliorer notre accueil des migrants à la rue. Pour le pôle des sorties culturelles, nous avons suivi plusieurs formations pour mieux accompagner les réfugiés lors de ces moments de découverte toujours enrichissants. Une spécialisation croissante que l’époque nous impose : le réfugié est devenu une figure centrale de notre société, objet de toutes les attentions mal ou bienveillantes, et l’aider demande toujours plus d’attention et de compétences. Toute honte bue, la loi Darmanin tente pourtant de le reléguer dans des marges toujours plus étroites. Mais les outrances pêchées dans le marigot bien salé de l’extrême droite ont fini de la disqualifier aux yeux de (presque) tous. En attendant pire ? En 2024, bien entendu, nous continuerons d’avancer les yeux grand ouverts et nos convictions chevillées au corps. Grâce à votre soutien, quelle qu’en soit la forme.

@VSV

Hébergement : l’urgence n’attend pas
« Ce fut une année très lourde, avec beaucoup d’enfants à la rue ». À l’heure des bilans, Jacques-Yves Becquart, trésorier de VSV et responsable du pôle Hébergement d’urgence (HU) établit chaque fois le même constat : les personnes en précarité absolue accueillies par les Voisins solidaires de Versailles sont de plus en plus nombreuses. De 65 en 2019, nous sommes passés au chiffre record de 149 en 2023. Un constat alarmant sur le manque de moyens et de solutions des pouvoirs publics face au défi des réfugiés à la rue. VSV met à l’abri dans son réseau de treize familles hébergeantes ou, à défaut, à l’hôtel (4 060 nuitées* en 2023), mais l’optique reste le court ou le moyen terme, avec la volonté de voir le 115 prendre notre relais, ce qui n’est pas toujours évident. « Le SIAO et le 115 ont semblé encore plus débordés que les autres années, poursuit Jacques-Yves. Mais depuis quelques semaines, la pression a baissé, car ils ont ouvert pas mal de structures pour l’hiver, il faut le reconnaître. Espérons que cela perdure au retour du printemps, mais avec le proximité des JO, il y a de quoi être inquiet.» Si l’activité de HU est en hausse constante, c’est aussi parce que nous sommes de plus en plus connus… et reconnus. En sus des demandes de particuliers ou du hasard des rencontres, de plus en plus d’organismes « d’horizons divers » nous sollicitent, associations, paroisses ou services sociaux tels Rive, la Cimade, le secteur social d’Elancourt, l’ASTI, la Croix-Rouge d’Elancourt, le Secours catholique, Dom‘Asile, AMIS 78, Etincelle… Ce maillage de partenariats et de coopérations pour une entraide plus efficace a permis à HU (où œuvrent aussi Marie-Renée Kobilinsky, Philippe Domergue et Bruno Bonfante) de sortir de la rue ces douze derniers mois, 67 femmes, 21 hommes (les conjoints) et 61 enfants, ce qui rend notre action importante dans le département. Bien entendu, les dons de nos sympathisants sont vitaux et nous sommes toujours à la recherche de nouvelles familles hébergeantes pour femmes seules ou avec enfants.
*Une famille de trois personnes dans une chambre pour une nuit est comptabilisée trois nuitées.

@Ricardo Gomez, Unsplash

Sorties culturelles : la chasse aux trésors
Le Musée du quai Branly, le château et l’Académie du spectacle équestre de Versailles, le jardin des Tuileries, l’aquarium de la Porte Dorée… Accélérant encore le rythme de ses activités, le pôle Sorties culturelles a clairement gagné en ampleur en 2023. Trente visites ont offert à quelque 280 réfugiés un accès circonstancié aux lieux culturels et de loisirs les plus prestigieux d’Île-de-France. « Découvrir notre culture et notre histoire participe à leur accueil et à leur intégration, commentent les deux responsables Catherine Foucaud-Scheunemann et Catherine Ribout. C’est aussi une respiration dans leur quotidien. »  Parmi les grands moments de l’année, une exposition Zidane à la Philharmonie de Paris, un parcours dans les espaces culturels de Versailles et, en point d’orgue, une journée exceptionnelle au Louvre pour plus de 40 personnes, avec un déplacement en bus offert par la fondation RATP… Très demandeurs de ces initiatives, les bénéficiaires sont issus de la Croix-Rouge de Trappes, du centre d’hébergement d’urgence Cité Caritas Versailles aux Matelots, d’Info-Soins et de Caritas Trappes. Pour étoffer leur savoir-faire afin d’accompagner les sorties dans des conditions optimales, les deux animatrices ont cumulé 35 demi-journées de formation, sous la bannière de la Mission Vivre ensemble, portée par le ministère de la Culture. De plus, des conventions de partenariat ont été signées avec Cités Caritas et le château de Versailles. Pour 2024, le programme est au diapason : sont d’ores et déjà prévus un atelier dorure et une animation consacrée à la Journée du roi au château de Versailles, des visites au Louvre, à l’Orangerie et à l’Institut du monde arabe

Cours de français : des rendez-vous sans faute
À raison de deux fois par semaine, les cours de français ont continué leur primordiale mission d’alphabétisation pour les bénéficiaires de la Croix-Rouge de Trappes. Pour s’adapter au niveau de chacun et aux grandes disparités d’éducation scolaire, l’équipe de Valérie Brunet (trois personnes sur l’année) a mis en place deux pédagogies distinctes, souples et réactives. Pour les débutants et les grands débutants, l’apprentissage des sons et de la lecture-écriture est suivie d’une seconde partie consacrée à une thématique, avec travail oral et feuille de vocabulaire : se présenter avec être et avoir, les nombres avec la monnaie, la date/le calendrier, etc. Pour les plus aguerris, le cours fonctionne surtout par thématique avec de l’apprentissage de vocabulaire et de grammaire : la famille et les adjectifs possessifs, se présenter et la négation, etc. Après la pause estivale, les cours ont changé de fréquence pour cause d’impératifs professionnels et familiaux. Ils ont lieu dorénavant une fois par semaine pour les débutants, avec une nouvelle bénévole.

@Pixabay

Foot : le Phénix jamais hors-jeu
Au Phénix les années passent et se ressemblent : les joueurs viennent et se rassemblent. Malgré les difficultés parfois rencontrées dans une vie de réfugié, nos amis footballeurs ont choisi la bonne tactique : jouer, quoi qu’il arrive. Ni l’éloignement pour certains (Paris, Limay, Poissy, etc.), ni les conditions météorologiques d’un été incandescent ou d’un hiver piquant ne les dissuadent. Alors les 52 week-ends de 2023 ont tous débuté par cette annonce sur le groupe WhatsApp de l’équipe : « Rendez-vous dimanche à Jussieu ». Un rituel immuable pour 20 à 40 joueurs afghans, soudanais, guinéens, brésiliens, marocains, etc. La communauté se ressoude pour un moment de partage avant de repartir vers une semaine de travail, de formation ou d’attente de réponses qui vont réorienter la vie de certains. Cette septième saison a été marquée par plusieurs beaux moments vécus hors du terrain versaillais, parmi lesquels un match du PSG féminin en Ligue des Champions, une visite complète du Parc des Princes ou un après-midi à la Philharmonie de Paris pour l’exposition Zidane. Evénements racontés sur le site dédié à l’équipe. Un accident, pourtant, est venu ternir le bilan : la rupture du talon d’Achille d’un joueur, survenue lors du dernier entraînement le dimanche 24 décembre – avec une opération dès le lendemain matin. Au moins six mois de galère en prévision pour notre ami, sur le point de décrocher un CDI dans un garage près de Versailles. «Un coup de semonce qui rappelle que le football n’est pas tout à fait une activité comme les autres, commente Pascal Mouneyres, le coach de l’équipe. Mais venir jouer au Phénix doit rester une fête : nous célébrerons d’ailleurs notre 300e entrainement dans quelques semaines. » Avec ou sans béquilles.

Pour soutenir nos actions, vous pouvez suivre ces liens pour effectuer, sur la plateforme HelloAsso, avec votre carte bancaire :
– un don  ;
– une adhésion.
Vous pouvez également adresser un chèque à l’ordre des Voisins Solidaires de Versailles, Maison des associations et de l’emploi, 2 bis place de Touraine, 78000 Versailles, en indiquant votre adresse et la nature de votre participation (don et/ou adhésion), sans oublier de mentionner votre adresse mail pour nous permettre de vous envoyer un reçu fiscal.
PS : Si VSV n’a pas gagné au concours de l’« Yvelinois de l’année », organisé par Toutes les nouvelles (cf article précédent), son président a terminé à la 7e place sur les 30 personnes sélectionnées par le journal, avec 323 voix. Un classement très honorable qui démontre que l’accueil des réfugiés est une cause de plus en plus prégnante dans notre région.
@Phenix

Tous migrants : osons la rencontre !

Samedi 15 avril 2023, les Voisins Solidaires de Versailles seront au nombre des acteurs de l’événement consacré aux personnes migrantes et à leur rencontre, et qui se déroulera à la salle des fêtes de la mairie de Versailles.

À partir de 14h, une conférence sera donnée par Pascal Brice, président de la Fédération des acteurs de la solidarité et ancien directeur de l’OFPRA. Elle sera suivie d’ateliers et de temps d’échanges avec des personnes migrantes et des associations (VSV, CCFD-Terre solidaire, La Cimade, RESF, AMD Yvelines, Secours Catholique). Les ateliers détailleront le parcours d’un migrant depuis son pays natal jusqu’à son intégration en France.

Le samedi 15 avril, de 14h à 18h , venez à la rencontre des réfugiés !

Pot amical à 18h avec Artisans du Monde.

Contact :

Contre les errements de la Préfecture

Alors qu’une nouvelle loi sur l’immigration doit être votée prochainement en France, les étrangers en demande de papiers sont en grande difficulté en Ile-de-France : l’engorgement des services de l’immigration (et leur manque de moyens), la dématérialisation des procédures administratives (il faut un ordinateur et savoir s’en servir) ne permettent plus d’assurer dans des délais raisonnables le renouvellement des titres de séjour, ni de déposer une 1ère demande d’asile post-Dublin. Il faut plus d’un an pour un ou une salarié(e) en demande de régularisation.

Il est devenu impossible de demander la naturalisation dans le 78 : le service à la sous-préfecture de Saint-Germain ne répond plus depuis six mois !

Il faut de plus déplorer un déficit criant de communication et de suivi des dossiers, un site internet confus, incomplet avec des informations périmées, et aucune réponse aux demandes d’information ou de suivi.
Ainsi, les préfectures d’Ile-de-France «fabriquent» des Sans-papiers, avec des conséquences sociales dramatiques.

Contre ces dysfonctionnements, nous vous invitons à venir nombreux au rassemblement devant la préfecture de Versailles,
1 avenue de l’Europe
mercredi 1er février 2023 à 15h.

Une délégation de neufs représentants des associations sera reçue en préfecture dès 15h15.

Cette manifestation à Versailles est à l’initiative du collectif unitaire «Bouge ta Pref» et des associations et organisations du 78 engagées dans l’aide aux étrangers, dont le collectif Ramy (réseau des associations d’aide aux migrants en Yvelines), dont fait partie VSV > en savoir plus.

Des rassemblements semblables auront lieu au même moment devant les autres préfectures d’Ile-de-France.

Un repas oriental et solidaire à Jussieu

Les Voisins solidaires de Versailles vous souhaitent une bonne année et vous proposent de bien commencer 2023 sous le signe de l’entraide et de la convivialité.

Samedi 21 janvier 2023, à partir de 18h30, notre partenaire, l’association La nouvelle oasis, propose un dîner-spectacle oriental à la Maison de quartier, 6 rue Bernard de Jussieu, à Versailles.
Nous vous attendons nombreux pour partager un couscous au son (et lumières) d’un spectacle de danse.

Le règlement (15 € pour les adultes, 8 € pour les enfants) se fera sur place. Une partie des bénéfices de cette soirée sera reversée à notre association, Les Voisins solidaires de Versailles.
Réservez dès à présent votre soirée. Renseignements au 06 52 16 91 12.
Au plaisir de vous y accueillir !

La nouvelle oasis œuvre auprès des plus démunis et en particulier des enfants handicapés. https://lanouvelleoasis.blogspot.com/

VSV – Adhésion 2021

Tout au long de l’année 2020, les Voisins Solidaires de Versailles ont gardé le cap des missions qu’ils se sont fixées : accueillir et aider les réfugiés et demandeurs d’asile dans leur quotidien. Dans le contexte sanitaire particulier qui est désormais de rigueur, notre association a poursuivi ces engagements au travers de la plupart des activités qu’elle mène depuis plus de quatre ans – atelier vélo, cours de français, sorties culturelles, distributions alimentaires, accompagnement administratif, hébergement d’urgence ou encore football.

Cette année 2020 s’est achevée par un véritable élan de générosité en réponse à nos deux appels aux dons. L’un a grandement contribué au financement de nuitées hôtelières pour l’hébergement d’urgence. L’autre a permis de subvenir très rapidement aux besoins en vêtements et chaussures des demandeurs d’asile et réfugiés arrivés à ce moment-là au Centre d’hébergement d’urgence des Mortemets.

Vous êtes nombreux à adhérer à notre association et à nous soutenir, nous vous en remercions infiniment

En 2021, nous continuerons d’agir pour les femmes et les hommes, migrants, réfugiés ou sans domicile, celles et ceux que nous pensons avoir besoin de notre aide et être en capacité d’aider.

Pour soutenir nos actions, vous pouvez suivre ces liens pour :

Vous pouvez également adresser un chèque à l’ordre des Voisins Solidaires de Versailles en indiquant votre adresse, votre mail et la nature de votre participation (don et/ou adhésion) et pour les dons, sa destination (VSV général ou un pôle/atelier en particulier : français, football, hébergement d’urgence, sorties culturelle, vélo) à l’adresse suivante :

Les Voisins Solidaires de Versailles
Maison des associations
2 bis place de Touraine
78000 Versailles

VSV – Adhésion 2021